Salesforce rachète l’application quote-to-cash de La startup SteelBrick

image_pdfimage_print

L’éditeur américain Salesforce vient d’acquérir l’une des startup d’un capital risque, « SteelBrick », déjà sauvegardés dans son bras, le CEO Godard Abel de SteelBrick a confirmé l’accord dans la semaine de Noël, dans un communiqué publié le mercredi 23  décembre 2015.

L’éditeur SteelBrick est le spécialiste dans le busines du « quote-to-cash », ce sont des solutions CPQ (Configuration, Tarification, Devis), qui permettent aux entreprises de gérer leurs opérations commerciales, du devis jusqu’au paiement. Le SteelBrick CPQ a été développé à partir de la plate-forme de la gestion de la relation clients de Salesforce1, Abel a mentionné que les applications quote-to-cash de SteelBrick sont déjà intégrés dans les solutions CRM Salesforce.

En réalité, l’entreprise SteelBrick a été fondée en 2009 à San Francisco, la firme de Marc Benioff (Salesforce), a subventionner SteelBrick pour se développer et grandir, puis se retourna et l’a achetée pour une somme de 360 millions de dollars en actions, une acquisition qui devrait être bouclée d’ici la fin d’avril 2016.

 

SteelBrick-CEO-Godard Abel

Le PDG de SteelBrick, Godard Abel, a écrit à propos de cet accord : » Nous sommes très heureux de rejoindre Salesforce, beaucoup de membres de nos équipes ont déjà apprécié la croissance de leur carrières dans le quartier animé de Salesforce et son écosystème de clients et partenaires « .

Avant d’arriver chez SteelBrick Godard Abel, dirigeait BigMachines, rachetée par Oracle en 2013 pour 400 millions de dollars.

About The Author

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.