Le centre d’appels du Groupe EMS à Douzy en liquidation judiciaire

Le centre d'appels du Groupe EMS à Douzy en liquidation judiciaire
image_pdfimage_print

Le tribunal de commerce de Sedan a prononcé, le jeudi 10 mars 2016, la liquidation judiciaire des ateliers du contact à distance, le centre de relations clients de Douzy (Ardennes)  appartenant à la société marocaine Groupe EMS.

Le centre d’appels à Douzy dans les Ardennes a été un espoir pour l’emploie. La société gérée par le groupe Euro Maghreb Services (EMS), a déclaré le 17 février 2016,  que le centre d’appels en cessation de paiement. Sachant que l’objectif du centre de contact était d’atteindre 320 salariés en 2015 mais ils sont à peine une vingtaine aujourd’hui.

Sihem, déléguée du personnel dit : « en a quand même signé des contrats en CDI pour avoir un travail sur une longue durée mais là la situation de l’entreprise va très mal, nous vivons très très mal cette situation, en a pas envie de perdre nos emplois nos salaires bien sûr est de se retrouver au chômage et de chercher d’emplois . »

Sinan, Responsable plateau du centre d’appels depuis deux ans déclare : « personnellement j’espère que je retrouverais du travail dans mon domaine à savoir que dans Charleville et dans les Ardennes c’est un peu compliqué, j’ai pas mal regardé dans les offres d’emplois sur Charleville c’est bloqué il y a rien . »

 

Régine Henry, la secrétaire du PCF Sedan
Régine Henry, la secrétaire du PCF Sedan

Régine Henry, la secrétaire du PCF Sedan a déclaré:  « ce qui est regrettable comme même c’est qui a eu un financement de la peur de la communauté de communes, je crois à une hauteur de 1,6 million d’euros, la région a participé aussi et j’imagine que ce centre d’appels a bénéficié aussi des mesures de zone franche liée au bassin d’emplois redynamiser par monsieur Warsmann en 2008 . »

 

Jean-luc Warsmann député des Ardennes LR Ancien Maire de Douzy
Jean-luc Warsmann député des Ardennes LR Ancien Maire de Douzy

 

Une accusation dont se défend l’ancien président de la communauté de commune, jean-luc Warsmann député des Ardennes LR Ancien Maire de Douzy :  « Ils n’ont pas eu un euro de subvention en leur a fait renoncer au régime d’aide intercommunalité puisqu’ils ont été locataire de bureaux qui appartiennent à l’intercommunalité et ils ont un loyer à payer, vous savez en a pas besoin des gens qui viennent hurler quand quelque chose ne vas pas en a surtout besoin de gens et des lieux qui travaillent pour essayer de redévelopper écologiquement le territoire, l’importance est de construire . »

About The Author

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.